Le design américain

Le design américain, une scène en pleine ébullition !

Si le design danois a déjà été cité et décrypté dans ce blog à plusieurs occasions, (consultez nos articles nouvel essor que vit le design danois et la suite refaite en hommage à Arne Jacobsen), il est désormais temps de faire le saut de l’autre coté de l’océan et de laisser la place d’honneur au design américain. C’est parti…

Le design américain : priorité au mélange des genres

Fruit d’une diversité culturelle constante qui pousse toujours le pays à se dépasser et se mettre à la quête permanente d’innovation, le design américain a une volonté et une nature de mélange de formes de textures et de tailles… En effet, le design américain se caractérise par des formes inattendues, par un raffinement des lignes des objets et par un travail léché des matériaux qui ne laisse rien au hasard. Les créateurs américains, dont le travail reste encore assez méconnu en Europe, préconisent un style à part entière avec des pièces de caractère.

Ray et Charles Eames, Russel Wright ou encore Georges Nelson sont certains des designers américains les plus connus qui, influencés par la consommation de masse d’objets design, ont toujours eu le souci de démocratiser le design avec de belles pièces pratiques et efficaces. Ainsi, ils ont fondé un style de design purement américain qui préconise un design compatible avec un beau salon, mais aussi avec la salle de bain ou même le garage.

Triode met à l’honneur le design américain

L’industrialisation constante de tous les produits en Amérique a limité la créativité. Les petits créateurs ont du mal à trouver leur place ou à la consolider avec des séries limitées face aux grandes marques telles qu’Herman Miller ou Knoll. Pourtant, le design américain passe par une période d’ébullition et de dynamisme grâce à ses jeunes créateurs très ouverts au monde mais capables d’exprimer et de garder leur identité nord-américaine marquée.

Triode, la galerie d’art qui a découvert de nombreux talents comme Sergio Rodrigues ou Finn Juhl en France, entend donner l’occasion au design américain de briller avec une exposition de créateurs qui rend hommage au mélange contemporain qu’est le design américain. Ainsi, l’exposition est une vitrine en France pour ses jeunes créateurs comme Anna Karlin qui expose des carafes à déposer sur la table de chevet, ou encore Gabriel Scott avec sa lampe haute en couleur. Il en est de même pour Eray Carbajo, dont la chaise au cadre métallisé a fait un tabac !