Le nouvel essor du design danois

Depuis que le mobilier fifties est devenu une tendance, le Danemark se positionne plus que jamais à l’avant-garde du design contemporain. Des designers sur le point d’être oubliés retrouvent leur statut d’icône, tel Finn Juhl (1912-1989), ou Jacobsen, dont les créations ont été remises en lumière et de jeunes talents sont dans les starting-blocks, prêts pour la relève. Explications.

Les créations Jacobsen à l’honneur

Au Radisson Blu Royal de Copenhague, le premier hôtel de luxe dans le monde, conçu en 1960 par l’architecte Arne Jacobsen (1902-1971), on a ressorti des caves quelques meubles épargnés par le temps et on a également redécoré la suite 606 qui se visite désormais tel un musée mais interdit d’y dormir!

Egalement, au nord de la capitale, la station-service Skovshoved signée en 1936 du même Jacobsen, fait fureur. Bien que l’on serve toujours de l’essence, désormais on y sert également des cafés et des glaces à une jeunesse branchée. Non loin de là, sur la riviera danoise, s’érige  la cité Bellavista, dont Jacobsen a imaginé tous les recoins. Actuellement, elle se refait une beauté pour être à la hauteur de son théâtre, considéré comme un bijou du fonctionnalisme à la toiture rétractable. Le tout donne sur la plage du détroit de l’Oresund, dont le designer a aménagé des cabines de bain jusqu’aux tours modernistes pour les maîtres-nageurs, qui sont toujours en place.

Au siège de l’entreprise Fritz Hansen, avec laquelle Arne Jacobsen établi une étroite collaboration qui dura toute sa vie, le site de production a été transféré en Pologne et l’endroit s’est transformé en atelier-musée. La célèbre chaise Fourmi de 1952, qui fit la force des designers danois a travers l’alliance du savoir-faire de Fritz Hansen avec les astuces stylistiques de Jacobsen, est désormais exposée complètement désossée avec l’objectif de pouvoir expliquer plus clairement l’ingéniosité de sa fabrication intégrant neuf couches de placages de bois thermoformé d’un seul tenant.

Les nouvelles générations prêtes à relever le défi

Pendant ce temps, le musée du Design de Copenhague a mis en place l’exposition Danish Design Now qui regroupe au moins 300 objets illustrant la créativité du pays au XXIe siècle. En effet, après la période de splendeur du design danois pendant les années 1950 et 1960, le design contemporain danois va de succès en succès, attirant, de nouveau, l’attention internationale.

De ce fait, la nouvelle génération de designers danois veut écrire la suite de l’histoire commencée par les associations d’ébénistes après la guerre, quand elles ont commencé à inventer des meubles simples et adaptables aux deux pièces des nouveaux quartiers pavillonnaires. Ce mobilier simple venu des ­forêts locales, et accessible au plus grand nombre, devenu l’emblème du design scandinave que les nouvelles générations s’apprêtent à poursuivre.

 

Crédit photo : visitdenmark.fr